bonjourontario.ca

24 avril 2014

Bienvenue à l’école Charles-Sauriol!

Publié par Le Métropolitain 30 April 2013

Bienvenue à l’école Charles-Sauriol!

Une nouvelle école française élémentaire a été inaugurée le vendredi 26 avril. L’école Charles-Sauriol, nommée d’après un militant écologique francophone de Toronto. 

Il y a un mois, Mike Layton s’était déplacé pour l’inauguration d’une école francophone catholique dans sa circonscription municipale. Ce vendredi 26 avril, ce sont deux députés du Nouveau Parti démocratique, Andrew Cash (fédéral) et Jonah Schein (provincial) qui ont assisté à l’inauguration de l’école élémentaire Charles- Sauriol.

Située près du quartier de Junction, elle partage ses locaux avec une école catholique anglophone, pour encore deux années. Dans deux ans, l’école francophone publique sera la seule occupante des lieux.

Le nom de l’école rend hommage à un francophone de Toronto. Activiste écologiste, Charles Sauriol a milité pour la préservation de l’écosystème de la rivière Don. Il a notamment fondé en 1949 la Don Valley Conservation Association, et reçu l’Ordre du Canada en avril 1989 ainsi que le prix du Gouverneur général en 1981, et celui du Patrimoine de Parcs Canada en 1981.

« Ce nom correspond aux valeurs que nous voulons donner à cette école », a déclaré son directeur, Roland Desloges. L’écologie et la francophonie. » D’ailleurs, un logo a été dévoilé, qui reprend ces thèmes, avec un drapeau vert flottant sur la tour CN, double symbole écologique et franco-ontarien.
« C’est un pas de géant pour la communauté francophone, a déclaré Ronald Marion, président du Conseil Viamonde. Honnêtement, quand on ouvre une école à Toronto, elle se remplit très vite. Dans deux ans, on sera les seuls ici, et on fonctionnera à pleine capacité. »

De son côté Jonah Schein a déclaré qu’il était « très important de soutenir la communauté francophone à Toronto. Ce qui est intéressant, c’est de voir que cette école dessert des Canadiens français ainsi que des gens qui viennent du monde entier. » Et Andrew Cash d’enchérir : « À Toronto, nous avons une communauté francophone très forte, et je suis très fier d’être un député qui encourage cette communauté. » La situation d’Andrew Cash, anglophone dans un caucus fédéral majoritairement francophone, le rend particulièrement sensible à la situation des francophones à Toronto. « C’est une communauté qui vit de façon dispersée dans toute la ville, mais c’est une communauté très forte. »

Photo : De gauche à droite : Andrew Cash, député fédéral de Davenport, Michael Norris, élève conseiller, CSV, Janine Griffore, sous-ministre adjointe de l’éducation, Sylvie Longo, surintendant de l’éducation, Roland Desloges, directeur, École élémentaire Charles-Sauriol, Me Ronald Marion, président du CSV, Seth Hill, élève de 6e année, École élémentaire Charles-Sauriol, Jean-François L’Heureux, conseiller scolaire, Mathieu Monfet, CSV, Jonah Schein, député provincial de Davenport.

Auteur: 
Raphaël Lopoukhine

LE METROPOLITAIN

Faire rayonner la culture française au Canada,...
Le samedi 12 avril a eu lieu la sixième édition...